Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 13:41

 

(article à paraître dans le prochain numéro de vivre à Niort)

 

Il semble loin le temps où Niort vivait au rythme de sa foire. Reléguée à Noron qui devait être la nouvelle vitrine de la ville, elle s’y trouve aujourd’hui bien isolée. On ne parle d’ailleurs plus de « Foire de Niort » mais de « Foire de Noron », c’est dire !

De foire en foire, le site de Noron offre une image chaque année plus fatiguée de notre ville et de sa volonté de plaire. Les visiteurs qui s’y hasardent découvrent un vaste terrain vague boueux ou poussiéreux, suivant les années, puis des bâtiments sans harmonie et, pour beaucoup, en mauvais état. Il faudra, hélas, beaucoup plus que le dynamisme de « nos cousins du Québec » pour relancer la Foire de Niort !

Il faut d’abord la repenser comme d’autres villes s’y emploient avec succès.

Il manque ensuite un espace de congrès accueillant et attractif autour duquel la Foire aurait sa place. Il est dommage que l’Acclameur ait été si chèrement conçu sans y penser.

Enfin, il faut une volonté forte en faveur du développement économique et commercial qui n’existe pas. Depuis 2008, la majorité municipale a mis fin à toute festivité populaire à la foire et cherche surtout à se débarrasser de l’événement. L’attractivité de Niort est pourtant un vrai enjeu.

le groupe d'opposition niortaise

Partager cet article

Repost 0
Published by L'opposition
commenter cet article

commentaires

Francis 08/05/2012 21:42

Mais qui alimente ce blog ?
Un article tous les 36 du mois... et poutant il y avait, me semble t'il !, quelque élection qui aurait pu alimenter le débat... Que nenni !.. Et tout à coup le "marronnier"... LA FOIRE EXPOSITION
DE NIORT. Qu'il est important d'avoir un avis sur cette manifestation. (que pour ma part je trouve aussi désuète que parfaitement inutile... mais c'est seulement mon avis. En quoi une collectivité
publique doit-elle financer l'altruisme commercial de ceux qui pourraient, s'ils étaient réellement altruistes, faire aimer leur métier ?) L'an passé, je suis allé à la foire durant deux heures
(que j'ai trouvé bien longues) Rien ne m'a arrêté, rien à se mettre sous la dent si ce n'est les quelques "animations culturelles" de l'instant... Je ne vais pas à la foire pour les spectacles,
mais bien pour comprendre, aimer et aider ceux qui essaient de vivre du commerce. Mais là point de convivialité, pas d'échange, pas de plaisir (je sais de quoi je parle, mes parents étaient
commerçants) juste des opportunistes, à la limite de l'escroquerie, capables de vendre la chemise de leur mère tellement la leur était usée. Alors qu'avez-vous besoin de dénigrer l'organisation de
cette manifestation dans un but que je suspecte aussi mercantile que les pseudos-commerçants de cette supercherie.