Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 14:15

Madame Gaillard ne pourra pas détruire le Moulin de Comporté

 

 

 

 

Après l’annonce du projet de démolition du Moulin de Comporté par Madame Geneviève Gaillard en février dernier, notre groupe de l’opposition niortaise avait saisi Madame Christine Albanel, Ministre de la Culture pour empêcher une telle atteinte au patrimoine niortais.

 

Le groupe de l’opposition niortaise vient de recevoir une réponse du Ministère de la Culture.

 

Le Ministère confirme que « cet édifice a été répertorié par les services de l’inventaire général du patrimoine culturel dans le cadre d’une étude sur le patrimoine industriel des Deux-Sèvres, mais n’est pas protégé au titre des monuments historiques ».

 

« Néanmoins, ce moulin se trouve dans le périmètre de protection de plusieurs monuments historiques. A ce titre, la commune aura l’obligation, si elle confirme son intention de le détruire, de transmettre un exemplaire de la demande à l’architecte des bâtiments de France qui en examinera l’opportunité au regard de la qualité patrimoniale ».

 

Cette obligation faite à la majorité municipale lui interdit désormais de procéder à une démolition à la sauvette. Elle constitue une première victoire pour tous les Niortais attachés à leur patrimoine.

 

Elle devrait aussi engager le Maire de Niort à prendre très rapidement des mesures de sauvegarde à peine de condamner le Moulin de Comporté à une ruine fatale.

 

La restauration du Moulin de Comporté doit s’inscrire dans le projet de réhabilitation de la Sèvre et d’ouverture de notre ville vers le Marais proposé dans notre programme électoral. Il est aussi l’un des derniers témoins de la tradition industrielle et ouvrière de notre ville qui ne doit pas être effacée.

 

Notre groupe a communiqué copie de ce courrier à l’Architecte des Bâtiments de France et au Préfet des Deux-Sèvres.

Repost 0
15 mai 2009 5 15 /05 /mai /2009 13:29

Tarifs de stationnement : la majorité aux prises avec ses incohérences

 

 

Le groupe de l’Opposition niortaise tient à préciser qu’il n’a pas voté la nouvelle tarification des parcs de stationnement lors du Conseil municipal du 11 mai 2009.

 

Si les abonnements profiteront d’une baisse de moins de 10% sur un prix de 600 à plus de 700 euros, la tarification horaire augmentera de 20 à 50% et sera étendue à des espaces qui étaient jusqu’à présent gratuits comme Boinot ou les Capucins.

 

Cette décision est regrettable et particulièrement incohérente :

 

-         Après la limitation du nombre de places de stationnement à la Brèche, elle sème en effet le doute sur la volonté de la majorité municipale de renforcer l’attractivité du centre ville en s’en prenant directement au porte-monnaie du chaland. Ce n’est pas par des mesures incohérentes de ce type que le centre-ville sera redynamisé.

 

-         Elle transforme durablement Boinot en parking payant alors qu’il ne devait être que provisoire et qu’il devait ouvrir davantage la ville vers la Sèvre et le Marais.

 

-         Enfin, elle constitue une imposition indirecte et inéquitable qui s’ajoute à l’augmentation des impôts locaux et du prix de l’eau.

 

Aujourd’hui, la majorité municipale, droite dans ses bottes, apparaît bien embourbée dans le dossier du centre ville dont elle n’a mesuré ni le besoin de concertation, ni les contraintes techniques et financières.

 

Repost 0