Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Il est de bon ton de se lamenter des licenciements et de désigner des coupables pour alimenter les débats  politiques du jour en pensant davantage au congrès du PS qu’à la nécessité maintes fois évoquée d’organiser le développement du bassin Niortais en engageant une action concertée de diversification. C’est à qui met en place "Un numéro vert" ou "Une plateforme de reconversion" dont l’utilité indiscutable dans les deux cas ne devrait pas exempter de la responsabilité de ce qui n’a pas été engagé depuis tant d’années !

C’est à  qui communique sur  les salariés licenciés de la CAMIF, les accompagnant dans les manifestations pour témoigner de leur solidarité « devant les caméras » !


 Il ne faut pas oublier que c’est aussi grâce aux regards  bénéfiques de leurs voisins, de leurs familles et de leurs proches que cette période douloureuse peut être affrontée.


Evoquer le licenciement est autant chargé d'émotions et de craintes que de parler du cancer ou du sida. Le grand danger c'est la dynamique perverse de l'exclusion des personnes concernées par nos comportements faits de la peur de l'inconnu pour nous mêmes "et si cela nous arrivait !"et  si notre statut professionnel ou notre situation financière ne nous en tient pas à l'écart ou tout simplement notre indifférence à ce qui nous entoure !


J'invite tous ceux et celles qui ont eu des expériences de reconversion professionnelle et personnelle à en témoigner : changement de métier, réalisation de projets individuels et autres chemins de développement personnel.J’invite à tourner notre regard vers l’avenir en bénéficiant de l’expérience de celles et ceux qui ont vécu des épreuves similaires afin de faciliter, d’accompagner, de surmonter ce temps difficile. Chacun ressent la souffrance différemment, chacun peut apporter la réponse qui lui convient en fonction de sa situation, son âge, ses projets et profiter du vécu des autres en toute humanité.


Je lance un appel en ce sens aux directions des journaux locaux et aux organes de diffusion radio et télévision pour aider par la publication de témoignages ou d’exposé de projets réussis, les licenciés à imaginer leur avenir après le choc de l’annonce du licenciement. 


 

Partager cette page

Repost 0
Published by