Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 09:18

 

Après le cumul des mandats du PDG de la SOPAC, le parking de la Brèche cumule à son tour les problèmes.

Tout d’abord, c’est un des parkings les plus chers de la région. La majorité municipale a imaginé engranger des profits rapides plutôt que miser sur l’attractivité et une rentabilité progressive.  Ensuite, son accès est inutilement compliqué par la multiplication de feux, la fermeture de l’avenue de la République et la mise en sens unique de l’avenue Alsace-Lorraine. Enfin, la sortie est rendue difficile par une rampe trop courte venant buter sur des feux.

Le résultat s’affiche clairement par une très faible fréquentation. Ce ne sont pas les 15000 places distribuées à l’inauguration qui pourront masquer le premier bilan. Il est urgent de revoir les tarifs par un barème dégressif sur la journée, des prix sensiblement réduits entre midi et deux et des tarifs « de nuit » débutant dès la fin de journée. C’est à ce prix là que ce nouveau parking pourra jouer pleinement son rôle.

A défaut, cette opération à plus de 20 millions d’euros, financée par le seul argent public, n’est pas prête à être rentable et ce sera une brèche de plus dans le bilan de l’équipe Gaillard.

( article à paraître dans le prochain numéro de Vivre à Niort)

Partager cet article

Repost 0
Published by L'opposition
commenter cet article

commentaires