Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 10:34

Communiqué de l’opposition niortaise

 


Après avoir pratiqué la chasse à la voiture en ville et compliqué à plaisir la vie des automobilistes Niortais, Geneviève Gaillard découvre que l’automobile peut aussi être propre et partagée. Pour cette raison, le développement des véhicules électriques en libre accès, fabriqués en Deux-Sèvres, serait déjà une heureuse nouvelle.

 

Pour autant, le développement étrangement précipité de ces sites soulève plusieurs questions.

 

On avait bien noté l’absence de concertation avec les taxis qui pratiquent déjà une forme d’auto-partage. On peut aussi s’étonner que ce soit la ville qui porte ce projet en lieu et place de la communauté d’agglomération qui a la compétence transport. C’est surprenant car la CAN a depuis longtemps mené un travail prospectif sur la mobilité qui reste à mettre en place. Que devient-il ? Pourquoi cette mise à l’écart et ce manque de coopération entre ville et CAN ? Chose étonnante quand la présidente de la CAN est aussi le maire de Niort. Geneviève Gaillard ne se trompe-t-elle pas de casquette ?

 

Enfin, pourquoi ce système d’auto-partage n’est-il pas intégré au développement du fameux pôle multimodal à la gare, depuis si longtemps promis ? La gare de Niort est sans cesse l’objet de travaux de bric et de broc. Ce bricolage permanent signifie-t-il que le projet de pôle multimodal est abandonné ou reporté ? Où en est son développement ? Où en sommes-nous des aides de l’Etat et de la région ? Aujourd’hui la question se pose. La gare de Niort mérite un projet d’ensemble.

  

 

Marc Thébault, Jacqueline Lefèbvre, Elisabeth Beauvais, Jérôme Baloge, Rose-Marie Nieto

Partager cet article

Repost 0
Published by L'opposition
commenter cet article

commentaires

Claude Stéphan 15/03/2013 11:01

Il me semble qu'une définition de ce qu'est l'autopartage est nécessaire en vue d'éviter toute confusion présente et à venir
"L'autopartage, dans lequel s'inscrit la voiture en libre service, est une alternative à la possession de la voiture. Des voitures sont mises à disposition des sociétaires de la coopérative
d'autopartage qui distribue le temps d'utilisation des voitures. Il est ainsi possible d'utiliser les transports en commun pour les déplacements habituels tout en disposant très rapidement d'une
voiture pour une course... Ce type de partage de véhicules se développe dans les grandes villes. C'est un mode de déplacement occasionnel qui est surtout adapté aux métropoles bien desservies par
les transports en commun et pour les besoins de courtes durées. "
Claude Stéphan