Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 09:30

La présentation des orientations budgétaires a été l'occasion pour la Présidente d'affirmer que les dépenses de fonctionnement seraient maîtrisées au profit de l'investissement comme chaque année on peut l'entendre dans les 36000 communes de France. Dans la réalité comme l'a fort justement souligné Jérôme Baloge, il y aura beaucoup de hausses à commencer par les dépenses de personnel (+4%) qui ne seront pas compensées contrairement au souhait du Président de la République par une réduction parallèle des effectifs dans les communes au nom de la mutualisation. Hausse également de l'assainissement qui se joindra à celle du prix de l'eau qui évolue depuis plusieurs années sur la base de +6%, participation de 5€ par habitant pour les eaux pluviales , hausse des voyages des TAN mais quid des voyageurs ou encore de l'emprunt et la CFE.Sur notre demande de prendre en compte les cas particuliers de hausse excessive déjà évoqués et mettant en difficulté de petites entreprises, il est à craindre qu'en évoquant le principe d'équité la CAN oppose une fin de non recevoir à tout réexamen.Enfin,en ce qui concerne l'investissement , les travaux pour le siège de l'administration de la CAN représentent à eux seuls 2,2M€.S'il s'agit par cette politique de pallier le désengagement de l'Etat qui se poursuit pour atteindre les fameux 3% de déficit du PIB, combien de temps encore nos concitoyens pourront-ils faire face à l'effort financier qui leur est demandé à tous les niveaux ?

Partager cet article

Repost 0
Published by L'opposition
commenter cet article

commentaires

MT 28/11/2012 14:16

eh camarade, tu oublies par exemple les emplois de communication créés !

FM 28/11/2012 08:39

Il n'est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre...

La hausse de 4% des dépenses de personnel s'explique par la création d'un service urbanisme qui pallie le désengagement de l'Etat dans l'instruction des autorisations de droit des sols : ce sont
donc des emplois perdus par l'Etat qui sont créés à la CAN.

Cela a été dit et redit en séance : il faut en conclure que soit l'opposition niortaise est d'une insigne mauvaise foi, soit elle a bien roupillé au dernier conseil CAN !