Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 13:20

Quelle surprise (quoique) de lire dans la presse, l'engagement de la Chambre de Commerce en faveur de la Municipalité niortaise concernant la situation du commerce en coeur de ville. Etonnement d'autant plus grand qu'à huit jours d'une élection à laquelle se présente l'actuelle députée-maire, une obligation morale de réserve est attendue de la part d'un organisme institutionnel important.

De partenaire naturel, la chambre consulaire par la voix de son Président apparaît se muer publiquement en soutien affirmé de la politique municipale.

Est-ce bien son rôle et est-ce bien opportun à cette date si on considère que les chambres consulaires participent aux actions de soutien à l'économie avec les élus dont ils sont des interlocuteurs professionnels indépendants même s'ils bénéficient de concours publics.

Prendre parti dans un débat politique qui agite l'espace niortais et le monde du commerce local depuis un certain temps tandis que sont annoncés plusieurs dépôts de bilan en centre ville, c'est apparaître pour le moins partisan. Il existe d'autres moyens d'être utile à la vie économique locale, par exemple en agissant pour la sauvegarde de notre tissu industriel ( voir les 32 licenciés de la miroiterie Siglaver) ou la pérennisation de la foire de Niort.

Partager cet article

Repost 0
Published by L'opposition
commenter cet article

commentaires

Alienor D 03/06/2012 16:12

le président de la CCI s'est précipité chez les journalistes pour leur dire que tout allait bien dans le centre ville et que les commerçants expulsés de la rue Brisson devraient même dire merci...
juste après quoi?
juste après un rendez-vous chez Geneviève Gaillard qui a ressemblé à une séance de "revissage". Encore un monsieur bien courageux...